Œuvres et rayonnement de Jean-Baptiste Lamarck

Lamarck en son temps

Le monde ancien ne se faisait pas trop de souci à propos de la mutabilité des espèces et de l'origine de la vie. Les formes de vie les plus simples pouvaient être générées directement par la matière, et se transformer les unes dans les autres.

Vers la fin du XVIIIe siècle, plusieurs savants, Erasmus Darwin (1731-1802) en Angleterre, Alberto Fortis (1741-1803) en Italie, Jean-Claude de la Méthérie (1743-1817), Philippe Bertrand (1730-1811), Eugène-Melchior-Louis Patrin (1742-1815), et Bernard-Germain-Etienne de Lacepde (1756-1825) en France formulaient l'hypothèse d'une transformation graduelle des formes de vie qui aurait accompagné les transformations successives de la croûte terrestre, tout en prenant leur distance d'avec les romans philosophiques tels que le Telliamed qui s'étaient prononcés en faveur de cette doctrine.

Retour

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk,
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS ; hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.