Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur l’organisation des corps vivans • De l’espèce parmi les minéraux
Navigation dans le document
|<  << Page : 149 >> >|
De l’espèce parmi les minéraux
Je viens de prononcer sur l’espèce parmi les corps vivans, je ne puis me 
refuser de dire un mot de l’espèce considérée relativement aux minéraux.
 

Il y a longtemps que j’ai pensé qu’il n’y avoit pas d’espèces parmi 
les minéraux. Ce fut aussi le sentiment de Daubenton, qui ne reconnoissoit dans 
ces corps bruts que des sortes [...]
 

Les masses que nous offrent ces corps ne résultent que de l’agregation de 
molécules intégrantes qui s’appuient les unes sur les autres, à l’aide 
des […]  amènent, et qui adhèrent entr’elles par la puissance ou la force 
de l’attraction universelle. Ainsi chaque masse ne voit accroître son volume 
que par une simple juxtaposition que l’affinité plus ou moins grande qui se 
trouve entre chaque sorte de molécule intégrante, favorise ou contrarie.
 

Maintenant une grande question se présente la voici. Les molécules 
intégrantes de toutes les sortes de matières qui existent sont-elles in- 
[invariables] 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.