Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRéfutation de la théorie pneumatique • Théorie pyrotique. TITRE PREMIER. Sur l'action de la Lumiere
Navigation dans le document
|<  << Page : 81 >> >|
Théorie pyrotique. TITRE PREMIER. Sur l'action de la Lumiere
I.

La lumiere réfléchie toute entiere de la surface des corps vers nos yeux, ne 
fait naître la sensation du blanc, que lorsque toutes ses files réfléchies 
reviennent dans un ordre dérangé ; car, si le corps qui réfléchit la 
lumiere, renvoie les files dans l'ordre même qu'il les reçoit, alors la 
lumiere vient peindre dans nos yeux l'objet même qui l'envoie, et le corps qui 
la réfléchit, est un miroir ou en fait l'office (330).
 

Sans doute, par les suites d'une absorbtion partielle, chaque rayon (ou cone de 
files lumineuses) tombant sur un corps coloré (587 à 603) qui le réfléchit,  
n'a plus en revenant le même nombre de files ; de là, la coloration diverse. 
L'absorbtion complette doit donc en effet donner naissance au noir.
 

II.

II n'y a point de principe combustible dans l'eau. Voyez les numéros LVII et 
LVIII. Ainsi Newton a mal deviné. Je ne crois pas qu'il ait mieux réussi en 
devinant la combustibilité du diamant. Voyez le n° XCIII.
 

III.

La décomposition, non pas de la matiere même de
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.