Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRéfutation de la théorie pneumatique • Sur les applications des résultats du titre dixieme.
Navigation dans le document
|<  << Page : 399 >> >|
Sur les applications des résultats du titre dixieme.
Théorie pyrotique.

CLXXXII

Il me semble qu'il est très-inconvenable de donner pour application des 
résultats consignés dans ce titre, les principaux actes organiques des 
végétaux. En effet, qu'a de commun la germination, la feuillaison, la 
floraison,  la fructification, &c., avec les sujets traités dans ce titre, 
sujets qui sont tous relatifs à la nature des diverses matières végétales, 
et aux principes qui les constituent  ?
 

Les développemens organiques des êtres vivans et les principaux faits qui en 
résultent, sont encore jusqu'à un certain point hors de la portée des 
théories physiques et chimiques. Il est vraisemblable que tout ce qu'on peut 
entreprendre à l’égard de ces belles considérations, c'est d'établir la 
relation qui doit exister, aux différentes époques de la vie  entre la 
faculté d'assimilation, d’où naissent  les réparations et la cause des 
pertes qui entraîne insensiblement l'individu vers sa destruction ; c'est 
ensuite la comparaison que l'on peut faire des effets produits dans l'activité 
organique, par la fibre encore nouvelle, molle, lâche, aqueuse &c., avec ceux 
de la fibre ancienne, devenue roide, dure, serrée, tenace, presque racornie &c. 
(Voyez dans mes Recherches, les paragraphes 641 à 697 ).
 

Si l'on cite, parmi les applications des résultats de ce titre, la formation 
continuelle de diverses matières ou productions végétales, telles que de la 
gomme, de l'huile, de la résine, des sels, &c., il 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.