Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRéfutation de la théorie pneumatique • ARTICLE V. Considérations sur le feu carbonique et le feu acidifique
Navigation dans le document
|<  << Page : 38 >> >|
ARTICLE V. Considérations sur le feu carbonique et le feu acidifique
1036. L’INTIMITÉ d'union des principes constitutifs d'une matiere quelconque, 
détermine constamment l’état de modification du feu fixé qui entre dans sa 
combinaison. Par une suite évidente de la même loi, l’état de modification 
du feu fixé, qui fait partie constituante d'une matiere quelconque, indique 
l'intimité d'union de ses principes constitutifs. Ainsi, lorsqu'il n'y a point 
mélange des deux sortes de feu fixé, on peut dire :
 

1°. Que le feu fixé carbonique fait toujours partie constituante des composés 
dont les principes sont intimement combinés entr'eux.
 

2°. Que le feu fixé acidifique se trouve toujours dans les composés dont les 
principes ont peu de connexion dans leur combinaison commune. 
 

1037. Le feu fixé qui fait partie constituante d'une matiere dont les principes 
sont intimement combinés entr'eux, en acquiert donc lui-même un caractere et 
des facultés propres, qui exigent qu'on le distingue par une déno- 
[dénomination] 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.