Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur les causes des principaux faits physiques • TROISIÈME PARTIE. RECHERCHES SUR LA COULEUR DES CORPS
Navigation dans le document
|<  << Page : 132 >> >|
TROISIÈME PARTIE. RECHERCHES SUR LA COULEUR DES CORPS
556. C'est un fait reconnu, que nous ne voyons les corps qui nous environnent, 
que parce que la lumière qui tombe sur eux, se réfléchit de toutes parts et 
vient alors frapper nos yeux, s'ils sont tournés vers ces corps [329] ; mais 
les rayons que nous recevons de cette manière, ne sont pas les mêmes, ou au 
moins ne sont pas dans le même état, relativement aux divers corps qui nous 
les envoient ; aussi les impressions que nous en recevons, sont-elles 
différentes entre elles, selon que les corps qui les réfléchissent, different 
réellement les uns des autres : de-là vient que nous distinguons ces mêmes 
corps non-seulement par leur propre figure, mais aussi par une espèce 
d'illumination qui est particulière à chacun d'eux ; illumination que nous 
nommons leur couleur.
 

557. On sait que les couleurs nous aident à distinguer promptement les objets,
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.