Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur les causes des principaux faits physiques • ARTICLE PREMIER. La nature ne tend à point former des combinaisons ; au contraire, elle s'efforce sans cesse de détruire toutes celles qui existent
Navigation dans le document
|<  << Page : 274 >> >|
ARTICLE PREMIER. La nature ne tend à point former des combinaisons ; au contraire, elle s'efforce sans cesse de détruire toutes celles qui existent
la véritable origine des minéraux, avec quelques développemens sur la série 
naturelle de ces corps brutes, relativement à leur formation.
 


ARTICLE PREMIER.

La nature ne tend à point  former des combinaisons ; au contraire, elle 
s'efforce sans cesse de détruire toutes celles qui existent.
 


792. La surface du globe que nous habitons, est couverte de toutes parts d'une 
multitude énorme de composés différens, dont le nombre connu s'accroît de 
jour en jour par les observations multipliées des naturalistes : et quoiqu'on 
ait remarqué des destructions manifestes parmi ces composés, et de véritables 
décompositions, il ne paroît pas néanmoins que la somme des composés qui 
existent, en soit pour cela devenue moins considérable ; il est même 
très-vraisemblable qu'elle n'est nullement diminuée. En effet, si comme aucune 
observation ne porte à en douter, la cause qui a donné l'existence à tous ces 
composés subsiste toujours, il est à croire qu'elle 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.