Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur les causes des principaux faits physiques • ARTICLE II. Les différentes couleurs des molécules aggrégatives des corps sont dues aux divers degrés de découvrement du feu fixé que ces corps contiennent comme principe constitutif
Navigation dans le document
|<  << Page : 148 >> >|
ARTICLE II. Les différentes couleurs des molécules aggrégatives des corps sont dues aux divers degrés de découvrement du feu fixé que ces corps contiennent comme principe constitutif
582. Ensuite j'ai fait voir qu'il falloit aussi ne pas toujours confondre la 
couleur réelle des corps avec leur couleur apparente parce que quoique dans 
certains cas la couleur véritable des molécules agrégatives d'un corps soit 
la même que sa couleur apparente ; dans beaucoup d'autres cas, elle est 
absolument différente. Ainsi, pour distinguer ces cas, je me suis cru fondé 
 
à établir le principe suivant ; savoir, que la couleur apparente d'une 
substance ne peut être la couleur propre de ses molécules aggrégatives, que 
lorsque cette substance est homogène et opaque.
 


ARTICLE II.

Les différentes couleurs des molécules aggrégatives des corps sont dues aux 
divers degrés de découvrement du feu fixé que ces corps contiennent comme 
principe constitutif.
 


583. Nous avons vu dans le premier article, que l'opacité réelle des corps 
étoit due à la présence du feu fixé que contenoient, sans exception, toutes 
les matières qui étoient dans ce cas ; maintenant nous allons 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.