Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresSystème analytique des connaissances positives de l’homme • SECTION II. Des objets évidemment produits.
Navigation dans le document
|<  << Page : 97 >> >|
SECTION II. Des objets évidemment produits.
A l’exception des deux objets créés, mentionnés dans notre première 
section, tout ce que nous pouvons observer, ainsi que ce qui, du même ordre, se 
trouve hors de la portée de nos observations, ne concerne que des objets 
produits. La matière étant le domaine unique et exclusif de la nature, cette 
puissance active l’a divisée, en a formé des assemblages divers, des 
réunions par masses, des mélanges de ses différentes  sortes, des 
combinaisons infiniment variées, etc., ce qui, avec le temps, a amené 
successivement l’existence de tous les corps. Or, l’ensemble de ces objets 
produits constitue ce que nous nommons l’univers physique  ; et cet univers 
physique dans l’état où nous le voyons, est entièrement l’ouvrage de la 
nature. Toutes les parties de cet ouvrage n’ont reçu qu’une existence 
passagère, en cela bien différente de celle des objets créés.
 

Mais que l’on joigne à cette existence bornée le pouvoir des renouvellemens 
et celui des variations infinies qu’à l’aide de circonstances toujours 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.