Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresSystème analytique des connaissances positives de l’homme • DEUXIÈME PARTIE.
Navigation dans le document
|<  << Page : 149 >> >|
DEUXIÈME PARTIE.
De l’homme et de certains systèmes organiques : observés en lui, les quels 
concourent à l’exécution de ses actions.
 

L’HOMME, véritable produit de la nature, terme absolu de tout ce qu’elle a 
pu faire exister de plus éminent sur notre globe, est un corps vivant qui fait 
partie du règne animal, appartient à la classe des mammifères, et tient par 
ses rapports aux quadrumanes dont il est distingué par diverses modifications, 
tant dans sa taille, sa forme, sa stature, que dans son organisation intérieure 
; modifications qu’il doit aux habitudes qu’il a prises et à sa 
supériorité qui l’a rendu dominant sur tous les êtres de ce globe, et lui a 
permis de s’y multiplier, de s’y répandre partout, et d’y comprimer la 
multiplication de celles des autres races d’animaux qui auraient pu lui 
disputer l’empire de la force.
 

Il tient la supériorité dont il vient d’être question, d’une part, de son 
intelligence qui est de 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.