Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresSystème analytique des connaissances positives de l’homme • CHAPITRE PREMIER Des Idées
Navigation dans le document
|<  << Page : 290 >> >|
CHAPITRE PREMIER Des Idées
IDÉE est un phénomène organique, résultant d'une impression, plus ou moins 
long-temps subsistante, faite dans l'organe de l'intelligence, et dont la 
perception en nous est à notre disposition dans la veille et dans l'état de 
santé.
 

Ce phénomène, du premier ordre, le plus admirable de ceux auxquels 
l'organisation ait pu parvenir, fait la base et le sujet de tout ce qui 
constitue ce qu'on nomme intelligence dans les êtres qui en sont doués, en un 
mot de tous les actes intellectuels. Comme tous les autres phénomènes 
organiques, l'intégrité de celui dont il s'agit ici, est toujours dépendante 
de celle des organes qui y donnent lieu.
 

Non-seulement cet admirable phénomène s'observe généralement dans l'homme, 
en qui le nombre et la diversité des idées qu'ont pu acquérir les individus 
de son espèce, s'offrent en une échelle de degrés d'une étendue immense, la 
limite supérieure de cette échelle ne pouvant être 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.