Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresSystème analytique des connaissances positives de l’homme • CHAPITRE PREMIER De la Matière
Navigation dans le document
|<  << Page : 15 >> >|
CHAPITRE PREMIER De la Matière
DIEU créa la matière, en fit exister de différentes sortes, et donna à 
chacune d’elles l’indestructibilité qui est le propre de tout objet créé. 
La matière subsistera donc tant que son créateur voudra le permettre. Aussi la 
nature, quel que soit son pouvoir sur elle, ne saurait en anéantir la moindre 
parcelle, ni en ajouter aucune à la quantité qui fut créée.
 

La matière n’est pas infinie, car elle occupe un lieu dans l’espace, et 
l’on sait que tout lieu est nécessairement fini. Or, elle occupe un lieu dans 
l’espace, puisqu’elle est déplaçable dans sa masse ou dans des portions de 
sa masse, et elle l’est, puisqu’elle peut recevoir du mouvement. En effet, 
les corps dont elle fait essentiellement la base peuvent recevoir du mouvement, 
et, soit le conserver, lorsqu’aucun autre ne le leur enlève, soit le 
transmettre à d’autres, ou le partager avec eux. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.