Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresSystème analytique des connaissances positives de l’homme • CHAPITRE II De l’Instinct
Navigation dans le document
|<  << Page : 228 >> >|
CHAPITRE II De l’Instinct
On donne le nom d’instinct à cette puissance intérieure qui fait agir 
immédiatement les êtres qui en sont doués, à l’une de ces deux sources 
d’actions que possèdent l’homme et les animaux intelligens, enfin, à la 
seule dont jouissent les animaux qui ne sont que sensibles, ceux que je nomme 
apathiques n’en ayant en eux d’aucune sorte. Cette puissance intérieure, 
reconnue depuis long-temps comme amenant et dirigeant les actions des animaux, 
leur fut généralement attribuée, et on lui opposa ce qu’on nomme la raison 
dont ou fit l’apanage exclusif de l’homme ; mais de part et d’autre, on 
fut dans l’erreur à l’égard de ces objets, leur source et leur nature 
n’ayant point été connues.
 

L’instinct est, dans tout être sensible, le produit d’un sentiment 
intérieur qu’il possède, sentiment très-obscur qui, dans certaines 
circonstances, l’entraîne à exécuter des actions à 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.