Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Variétés
Navigation dans le document
|<  << Page : 179 >> >|
Variétés
Si l'été de l'an XI fut remarquable par une suite de chaleurs, et sur-tout par 
une sécheresse des plus opiniâtres, celui de l'an XII fut bien différent ; 
car le temps pendant ce dernier été fut très-souvent dérangé par des orages 
et par des pluies considérables.
 

Dès le 17 prairial (le 6 juin), jour du périgée et veille de la nouvelle 
lune, on eut en Allemagne un grand orage et une inondation tellement 
désastreuse, qu'elle occasionna, dans beaucoup de parties de cette contrée, 
des dégâts et des pertes énormes. Voyez le Moniteur, feuille du 18 messidor 
an XII, ainsi que celle du 23 du même mois.
 

En France, dans la Suisse et dans d'autres pays de l'Europe, les mois de 
messidor et de thermidor offrirent quelques orages et des pluies si abondantes 
et si fréquentes, qu'elles firent de grands torts dans les lieux qui en 
subirent les effets, et nuisirent beaucoup aux moissons.
 

Quel contraste étonnant entre cet été et celui de l'année précédente ! 
Certes, ce n'est pas le hasard qui a rendu le premier si constamment sec, et le 
second si abondamment pluvieux ; or, l'on ne sauroit douter que la cause, ou la 
réunion de causes, quelle qu'elle soit, qui a produit de si grands effets, ne 
soit très-puissante et bien importante à connoître. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.