Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Variétés relatives à la Météorologie
Navigation dans le document
|<  << Page : 162 >> >|
Variétés relatives à la Météorologie
qui laisse encore subsister pendant quelque temps l'arrangement qu'un courant 
antérieur leur avoit donné.
 

Enfin, quelquefois on voit ces nuages dans la limite qui sépare deux courans 
différens, subir peu à peu l'influence de celui qui prend le dessus, et 
détruit l'autre.
 

VARIÉTÉS relatives à la Météorologie.

Du 9 au 11 mai (du 19 au 21 floréal), il y a eu à Catharinembourg une 
variation si subite dans la température, qu'on a peine à la concevoir. De 37 
degrés de chaleur (exposition au soleil), le thermomètre de Réaumur est 
tombé à 3 degrés au dessus de zéro. Le 11 mai au matin il geloit à glace, 
et à midi il y avoit à l'ombre une chaleur de 24 degrés, et 37 au soleil. V. 
le Moniteur du 28 messidor an II, art. Pétersbourg.
 

Je vois dans le fait assez singulier que présente cette observation, un effet 
très-marqué d'un vent boréal, fort et bas, tout-à-coup arrêté dans son 
cours, et l'effet du lunistice austral, qui eut lieu le 10 mai (le 20 floréal), 
et qui fut subitement réprimé par le quartan de la pleine lune, ce quartan ne 
commençant que vers 9 heures du soir du 10 mai.
 

On a quelquefois à Paris des variations subites fort remarquables, soit dans le 
baromètre, soit dans le thermomètre.
 

Le 2 messidor (21 juin) an XI, il y eut à Paris, du matin au soir, une montée 
du baro- [baromètre] 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.