Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Sur les quatre Points journaliers de la Lune
Navigation dans le document
|<  << Page : 158 >> >|
Sur les quatre Points journaliers de la Lune
- Tout dernier quartier est d’autant plus dans le cas d’avoir son influence 
efficace, qu’il arrive plus près de trois heures du matin ou entre trois et 
six heures du matin.
 

Conséquemment un dernier quartier sera d’autant moins dans le cas d’avoir 
son influence efficace, qu’il arrivera plus près de trois heures du soir, ou 
qu’il arrivera entre trois et six heures du soir.
 

Ces considérations sont sans doute d’une grande conséquence pour juger des 
résultats de l’arrivée d’une phase de la lune ; mais il ne faut pas 
qu’elles excluent l’attention qu’il faut donner soit au voisinage de 
l’apogée ou du périgée, soit à celui d’un nœud quelconque, soit à la 
déclinaison de la dune au moment du point.
 

Sur les quatre points journaliers de la lune.

Il s’agit ici d’un nouveau genre de considération, et par suite d’un 
nouveau champ d’étude, auxquels il me semble qu’on n’a jamais pensé, et 
qu’il importe cependant de suivre avec beaucoup d’attention, si l’on veut 
parvenir à connoître les causes des faits météorologiques les plus 
ordinaires.
 

Nous avons exposé rapidement les considérations principales qui concernent les 
points mestraux de la lune, c’est-à-dire, les points 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.