Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Sur la forme des nuages
Navigation dans le document
|<  << Page : 149 >> >|
Sur la forme des nuages
Il n’est point du tout indifférent, pour ceux qui s’occupent de recherches 
météorologiques, de donner quelqu’attention à la forme des nuages : car, 
outre les formes particulières et accidentelles de chaque nuage, on remarque 
clairement que les nuages ont certaines formes générales qui ne tiennent 
nullement au hasard, mais à un état de choses qu’il est utile de 
reconnoître et de déterminer.
 

Ici, mon objet n'est point de définir la matière des nuages que je nomme brume 
; de faire voir que cette matière est fort différente de la vapeur de l'eau 
chaude ; de démontrer que le brume est constitué par des vésicules aqueuses, 
sphériques, remplies et peut-être aussi environnées d'un fluide très-rare, 
très-subtil, beaucoup moins pesant que l'air atmosphérique ; enfin, je n'ai 
pas ici en vue de faire connoître comment et dans quelles circonstances se 
forment les vésicules qui constituent le brume, et de quelle manière elles se 
détruisent, soit lorsqu'elles se dissolvent dans l'air atmosphérique et 
disparoissent, soit lorsqu'elles se crèvent et se fondent en eau pluviale. Tous 
ces objets seront traités dans ma Théorie de l'atmosphère terrestre, que 
j'espère bientôt offrir au public. Je vais donc me 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.