Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Saisons météoriennes
Navigation dans le document
|<  << Page : 21 >> >|
Saisons météoriennes
Pour parvenir à appercevoir quelqu'ordre dans les variations de l'atmosphère 
dans nos climats, et surtout pour reconnoître les principales causes des 
altérations diverses qu'éprouvent l'influence  des déclinaisons de la lune, 
j'ai senti qu'il falloit nécessairement diviser l’année en huit saisons. 
J'ai donné à ces saisons le nom de saisons météoriennes, parce qu'elles sont 
en quelque sorte indicatives des principaux météores qu'on observe à leur 
époque, et parce qu'elles indiquent réellement la position du soleil, et 
conséquemment son influence sur l’atmosphère pendant leur durée, influence 
qu'il faut combiner d'une manière quelconque avec celle de la lune.
 

Je distingue trois sortes de saisons météoriennes ; savoir, des équinoxiales, 
des solsticiales et des médianes. Ainsi il y a,
 

Deux équinoxiales, une du printemps et une d'automne.

Deux solsticiales, une d'été et une d'hiver.
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.