Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Questions sur les variations présumées dans les effets de chaque point lunaire, selon l'époque où arrivent les points influens qui les occasionnent
Navigation dans le document
|<  << Page : 134 >> >|
Questions sur les variations présumées dans les effets de chaque point lunaire, selon l'époque où arrivent les points influens qui les occasionnent
question, j'ai cru devoir d'abord en réduire les considérations aux trois 
questions suivantes, et ensuite fixer la définition, et la nomenclature des 
époques à considérer dans les observations à suivre.
 

Questions sur les variations présumées dans les effets de chaque point 
lunaire, selon l'époque où arrivent les points influens qui les occasionnent.
 

Lorsqu'une syzygie ou une quadrature arrive à l'époque où la lune est à son 
lever pour Paris, n'y a-t-il pas lieu de penser que l'influence qu'exercera 
alors ce point sur l'atmosphère qui domine Paris, sera différente de celle qui 
eût eu lieu, si la lune eût été alors à son coucher ? et ne peut-on pas 
présumer que, dans le premier cas, l'effet total ou principal de cette 
influence se produira sur l'atmosphère de l'horizon de Paris, tandis qu'il sera 
nul ou moindre sur celui de l'horizon opposé du même parallèle ? dans le 
second cas, ce sera l'atmosphère de l'horizon opposé sur le même parallèle 
qui subira l'effet total ou principal du point dont il s'agit.
 

Lorsqu'une syzygie ou une quadrature arrive à l’époque où la lune est dans 
le méridien de Paris, ou dans son voisinage, n'a-t-on pas lieu de supposer que 
l'atmosphère qui domine Paris n'éprouvera qu'une partie (que la moitié) de 
l’effet de ce point, et que l'atmosphère de l'horizon inférieur du même 
parallèle, res- [ressentira] 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.