Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Quelques généralités supplémentaires non classées
Navigation dans le document
|<  << Page : 184 >> >|
Quelques généralités supplémentaires non classées
lune n'avoit alors dans son orbite,  un mouvement très-rapide qui altère et 
réduit considérablement l'efficacité de son action. Au contraire, l'influence 
de l'apogée seroit très-foible, si la lenteur du mouvement de la lune dans son 
orbite n'augmentoit alors singulièrement l'efficacité de son action.
 

Dans les points moyens, la force d'action de la lune se trouve moyenne entre 
celle qu'elle devroit avoir dans son périgée et celle où son apogée devroit 
la réduire. Or, si l'on suppose que 8 degrés soient la force d'action de la 
lune dans son périgée, force que le mouvement rapide de la lune réduit alors 
à 6 ; et de même si l'on suppose que 2 degrés soient celle de son apogée, 
que la lenteur du mouvement de la lune élève alors à 4 ; la différence entre 
8 et 2 degrés étant 6, la moitié de ce nombre, ou 3 degrés, sera donc la 
force réelle de l'action de la lune dans ses points moyens, c'est-à-dire une 
force inférieure à celle de l'apogée ; ce que les faits bien examinés 
confirment.
 

Quelques généralités supplémentaires non classées.

LXXI.

Chaque sorte d'influence combinée du soleil et de la lune occasionneroit 
par-tout des effets analogues, si ces effets dans l'atmosphère n'étoient 
assujettis dans chaque partie de la surface du globe, à l'influence 
particulière que 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.