Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Première Considération. Disposition respective des apsides et des nœuds dans le champ d'une déclinaison lunaire
Navigation dans le document
|<  << Page : 87 >> >|
Première Considération. Disposition respective des apsides et des nœuds dans le champ d'une déclinaison lunaire
PREMIÈRE CONSIDÉRATION

A force de suivre les phénomènes atmosphériques et de les comparer aux 
circonstances dans lesquelles ils se produisent, je me suis convaincu que les 
variations de situation des deux apsides dans le champ des déclinaisons 
lunaires, et que celles relatives à l’écartement ou au rapprochement entre 
les apsides et les nœuds, constituoient les causes principales des 
différences, relativement aux faits atmosphériques, dans les saisons et les 
mois de même sorte.
 

Il y a long-temps que j’ai remarqué que les années, et par conséquent les 
saisons, etc. dans lesquelles l’apogée est constamment boréal, ne 
ressembloient point à celles dans lesquelles cet apside est toujours austral ; 
que les années et les saisons dans lesquelles les apsides arrivent très-près 
de l’équateur ne ressembloient pas aux années et aux saisons dans lesquelles 
les apsides tombent dans le voisinage du lunistice ; enfin, que les années et 
les saisons dans lesquelles les apsides arrivoient toujours dans le voisinage 
des nœuds, ne ressembloient pas à celles dans lesquelles les apsides tomboient 
toujours loin des nœuds. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.