Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Observations qui intéressent les marins
Navigation dans le document
|<  << Page : 144 >> >|
Observations qui intéressent les marins
Les connoissances Météorologiques applicables aux faits qui se passent 
au-dessus et au milieu des pays éloignés de la mer, ne sont pas les mêmes que 
celles applicables aux faits qui s'observent sur les côtes maritimes ou dans 
leur voisinage, et ne peuvent être les mêmes que celles qui ont lieu au milieu 
des mers.
 

Cela est évident pour moi, et devient une conséquence de l’aphorisme suivant 
que j'ai publié.
 

" L'influence de la lumière du soleil à la surface du globe, produit un effet 
différent sur la portion de l'atmosphère qui domine les eaux (les mers, les 
lacs, les grandes rivières), que sur celle qui domine le sol nu d'un grand pays 
ou d'une vaste région.
 

Cette différence, qui est la plus grande entre les deux tropiques, et qui est 
encore remarquable dans les deux zônes tempérées, aux époques de leur été 
particulier, va graduellement en diminuant vers les pôles où elle est 
à-peu-près nulle.
 

Il en résulte, toutes choses égales d'ailleurs, que les temps et les vents 
particuliers qu'on éprouve sur les côtes maritimes ou dans leur voisinage, 
près des grands lacs, et au milieu des mers, ne sont pas les mêmes que ceux 
qui se font ressentir au milieu des terres éloignées des eaux, ou dans 
l’intérieur des conti- [continens] 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.