Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Observations (sur les deux constitutions de chaque mois lunaire)
Navigation dans le document
|<  << Page : 85 >> >|
Observations (sur les deux constitutions de chaque mois lunaire)
sec qu'humide. Pendant l’hiver, cette constitution est favorable aux gelées 
et aux frimats. Dans les autres saisons, elle promet en général du beau tems. 
L'été, c'est rarement pendant cette constitution que se forment les orages.
 

Observations.

Les deux constitutions atmosphériques que je viens de décrire ne sont pas 
toujours tellement caractérisées qu'il soit toujours facile de les distinguer 
par l’état de l'atmosphère, et de les trouver celles qu'elles doivent être. 
L'air atmosphérique est, comme je l'ai déjà dit, un fluide si mobile, si 
facile à déplacer, qu'il n'est pas étonnant que dans les zones tempérées, 
où l’influence des astres agit moins directement et moins fortement qu'entre 
les tropiques, des causes diverses soit réguliérement variables, soit 
inconstantes, irrégulieres et indéterminables, contrarient l’influence 
réguliere des astres et surtout de la lune, et tendent à en masquer et même 
à en altérer les effets.
 

Les causes réguliérement variables qui diminuent ou augmentent les effets de 
l’influence de la lune sur l’atmosphère, et qu'on peut calculer et 
déterminer, sont : 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.