Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • La voie des suppositions successivement et constamment appliquées aux faits, est la meilleure à suivre
Navigation dans le document
|<  << Page : 148 >> >|
La voie des suppositions successivement et constamment appliquées aux faits, est la meilleure à suivre
Dans un pareil état de choses, voici. ce que la raison me paroît indiquer de 
plus convenable :
 

La voie des suppositions successivement et 
constamment appliquées aux faits, est la meilleure à suivre.

Lorsqu'un grand nombre de faits météorologiques suffisamment détaillés et 
bien circonstanciés, ont été recueillis avec soin, et sont convenablement 
rédigés dans les registres ou dans les tableaux destinés à les recevoir, il 
faut incessamment faire toutes les tentatives possibles pour les faire servir à 
la découverte des causes qui produisent les principales variations de 
l'atmosphère dans nos climats. Laisser ces faits sans emploi, c'est les rendre 
parfaitement inutiles ; c'est assurer la perte du temps qu'on a sacrifié à les 
recueillir.
 

Dans cette recherche, j'assure qu'on peut, sans aucun danger, se livrer à 
toutes les suppositions que les circonstances consultées pourront faire naître 
et feront paraître raisonnables ; car, il me paraît certain que tant que 
chacune de ces suppositions sera soumise à la considération des faits, 
c'est-à-dire que tant que les faits seront la pierre de touche pour juger 
chaque supposition, jamais on ne pourra long-temps s'égarer. J'en trouve une 
preuve dans ce qui m'est arrivé à cet égard.
 

En effet, depuis que j'ai entrepris ce genre
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.