Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresAnnuaires météorologiques • Distinction des Vents en occidentaux et en orientaux
Navigation dans le document
|<  << Page : 135 >> >|
Distinction des Vents en occidentaux et en orientaux
DISTINCTION DES VENTS

EN OCCIDENTAUX ET EN ORIENTAUX.

EN continuant mes études météorologiques j'apperçois un fait remarquable, 
bien important à considérer, et auquel cependant il ne paroît pas qu'on ait 
encore fait attention ; c'est que presqu'en tout temps les vents qui règnent 
ont pour base un courant d'air tantôt occidental et tantôt oriental.
 

Dans l'un et l'autre cas, le courant qui s'établit subsiste avec opiniâtreté 
pendant une durée assez considérable, et modifie selon sa nature l'état de 
l'air qui s'y trouve exposé.
 

Or, comme il importe de s'attacher à distinguer les constitutions humides de 
l'air de ses constitutions sèches, et d'en reconnoître les causes, je vois 
que, pour y parvenir et étudier avec profit le caractère des vents, il ne faut 
pas se contenter de les diviser en boréaux et en méridionaux, mais qu'il est 
en outre nécessaire de les distinguer en vents orientaux et en vents 
occidentaux.
 

En effet, l'observation nous apprend que les vents orientaux simples amènent 
constamment l'air atmosphérique de nos climats vers son état de sécheresse, 
et qu'au contraire les vents occidentaux le rendent fort humide.
 

On sait qu'il existe une vaste étendue de mer à l'occident de l'Europe, tandis 
qu'à l'orient de cette région se trouve l'Asie, c'est- 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.