Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresPhilosophie zoologique • CHAPITRE III. De l' espèce parmi les corps vivans, et de l' idée que nous devons attacher à ce mot.
Navigation dans le document
|<  << Page : 53 >> >|
CHAPITRE III. De l' espèce parmi les corps vivans, et de l' idée que nous devons attacher à ce mot.
 ce n' est pas un objet futile que de déterminer positivement l' idée que nous 
devons nous former de ce que l' on nomme des espèces parmi les corps vivans, et 
que de rechercher s' il est vrai que les espèces ont une constance absolue, 
sont aussi anciennes que la nature, et ont toutes existé originairement telles 
que nous les observons aujourd' hui ; ou si, assujetties aux changemens de 
circonstances qui ont pu avoir lieu à leur égard, quoiqu' avec une extrême 
lenteur, elles n' ont pas changé de caractère et de forme par la suite des 
temps.
 

L' éclaircissement de cette question n' intéresse pas seulement nos 
connoissances zoologiques et botaniques, mais il est en outre essentiel pour l' 
histoire du globe.
 

Je ferai voir dans l' un des chapitres qui suivent, que chaque espèce a reçu 
de l' influence des circonstances dans lesquelles elle s' est, pendant 
long-temps, rencontrée, les habitudes que nous 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.