Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresMémoires de physique et d'histoire naturelle • SUPPLÉMENT AU TROISIEME MÉMOIRE. Sur la formation d’une échelle chromométrique, c'est-à-dire, d'une série graduée de couleurs naturelles rangées dans l'ordre fixe de leur développement, et sur la distinction de celles qui sont formées d'un mélange de couleurs naturelles déplacées de leur ordre.
Navigation dans le document
|<  << Page : 70 >> >|
SUPPLÉMENT AU TROISIEME MÉMOIRE. Sur la formation d’une échelle chromométrique, c'est-à-dire, d'une série graduée de couleurs naturelles rangées dans l'ordre fixe de leur développement, et sur la distinction de celles qui sont formées d'un mélange de couleurs naturelles déplacées de leur ordre.
66. Je me propose de donner ici succinctement le résultat de mes recherches sur 
l’ordre naturel des couleurs. Mais afin d’éviter les discussions qui ne 
font pas mon objet dans ce supplément, je ne rappellerai point tout ce que 
j’ai dit dans mes Recherches (1), pour prouver que l’ordre des couleurs 
admis par les physiciens, d’après la considération de celles de 
l’arc-en-ciel et du prisme, ne présente point réellement l’ordre naturel 
des couleurs, mais deux branches renversées de cet ordre, et jointes ensemble 
l’une au bout de l’autre. Aussi en supprimant le blanc et le noir qui sont 
aux extrémités de la série naturelle, et que l’arc-en-ciel, ni le prisme ne 
peuvent donner ; par ce renversement des deux branches dont il s’agit, le 
jaune se trouve appuyé contre le bleu. Il en résulte sans doute en 

(1) Recherches sur les causes des principaux faits physiques, etc. vol. 2. N. 
618 à 630. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.