Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur l’organisation des corps vivans
Navigation dans le document
|<  << Page : 123 >> >|
maintenant. Cela nécessairement a dû être ainsi, puisque l’effet direct de 
la durée de la vie tend toujours à composer l’organisation, et que celui de 
l’exercice des facultés de chaque organe tend sans cesse à les développer, 
à les perfectionner et à en augmenter l’étendue.
 

L’on conçoit encore, d’après les mêmes observations, que les animaux les 
plus simples n’ont pu être formés que dans le sein des eaux, et nous voyons 
en effet que c’est là qu’habitent exclusivement tous ceux dont 
l'organisation est encore très-peu perfectionnée.
 

Relisez maintenant les six propositions exposées au commencement de cet ouvrage 
; p. 7 à 10, et vous jugerez de leur fondement.
 

Que de réflexions ces considérations pourront faire naître dans l’esprit du 
petit nombre de ceux qui en sont susceptibles et qui sont lents à prononcer! 
les autres auront bientôt fait à cet égard : ils trancheront sans examen et 
décideront d’après ce qui leur conviendra le mieux, ou selon la portée de 
leurs conceptions. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.