Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresFlore françoise
Navigation dans le document
|<  << Page : ( 4 ) >> >|
qu’il a fallu entreprendre pour exécuter ce que M. de Lamarck a fait dans son 
Ouvrage, qui n’est cependant, si l’on peut parler ainsi, qu’une exquisse 
de celui que M. de Lamarck se propose de donner au Public dans quelques années, 
& pour lequel il a déjà, comme il le dit dans son Livre, beaucoup de 
matériaux de recueillis. Cet Ouvrage qu’il annonce, doit être intitulé : 
Théâtre universel de Botanique. Il sera fait sur le plan de sa Flore 
Françoise. Nous croyons que l’Académie ne peut qu’applaudir au projet de 
M. de Lamarck, que l’engager à l’exécuter, & que la Flore Françoise 
mérite de paroître avec son approbation. Cet Ouvrage annonce dans M. de 
Lamarck, beaucoup de connoissances en Botanique, un esprit d’ordre, 
d’analyse & de précision ; et la Flore Françoise est exécutée de façon à 
ne pas laisser douter que le Théâtre Universel de Botanique sera un excellent 
Ouvrage. Ce qui rend cette prévention encore mieux fondée, c’est que M. de 
Lamarck est déjà connu de l’Académie, par un Mémoire sur les vapeurs de 
l’atmosphère, qu’elle a d’autant plus accueilli, que les observations 
renfermées dans ce Mémoire, ont paru à l’Académie de nature à être 
suivies, & qu’elle a engagé M. de Lamarck à se livrer à ce travail, & à 
lui faire part de ses nouvelles observations. Signé DUHAMEL & GUETTARD.
 

  Je certifie cet extrait conforme au rapport de Messieurs les Commissaires de 
l’Académie.
 
Signé le Marquis DE CONDORCET.
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.