Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
NotesAnimaux sans vertèbres. Cours de Lamarck de l'an X, notes prises par J.F. Bissy
Navigation dans le document
|<  << Page : 135
Ils se meuvent tantot en serpentant, tantot 
en roüe.

Vitrine.
Ont corps transparent allongé && Se trouve 
en infusion, en eaux douces, en vinaigre— 
où il a forme < d’ampoules ? > ; on en connoît plus de 
500 espèces.

Protée.
Rien de plus changeant que sa forme.

Volvox.
Tourne sur lui même comme sur un axe. On 
ne leur remarque aucun organe. — Eaux douces 
infusion vegetale. — 5 a 6 espèces.

Les monades.
C’est le dernier terme de l’animalité. On n’y 
voit plus ni canal intestinal, ni bouche. Se 
nourrissent par absorption, au moyen de leurs 
pores lateraux. — Il est vraisemblable qu’il 
y en a d’autres au dessous encore : mais qu’on ne 
voit point a cause de l’imperfection de nos 
sens et de nos instruments.

fin — fin. fin —

Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.