Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
[Livres] • Histoire naturelle des animaux sans vertèbres
Créer son extrait avec MonPDF
Titre : Histoire naturelle des animaux sans vertèbres, présentant les caractères généraux et particuliers de ces animaux, leur distribution, leurs classes, leurs familles, leurs genres, et la citation des principales espèces qui s’y rapportent ; précédée d’une introduction offrant la détermination des caractères essentiels de l’animal, sa distinction du végétal et des autres corps naturels ; enfin, l’exposition des principes fondamentaux de la zoologie
Auteur : M. De Lamarck
Editeur : Déterville , Paris
Date : 1815-1822
Observations : Seul le premier volume est disponible en mode texte. Nous avons respecté l'orthographe du texte original.
Document en texte intégral : Histoire_naturelle_vol1.doc (Si vous utilisez cette source, merci de citer : "Site lamarck - www.lamarck.net")
Histoire_naturelle_vol1.pdf (Si vous utilisez cette source, merci de citer : "Site lamarck - www.lamarck.net")
Table des matières / Plan du document
AVERTISSEMENT p i.
INTRODUCTION p 1.
PREMIÈRE PARTIE. Des caractères essentiels des animaux, comparés à ceux des autres corps de notre globe p 28.
CHAPITRE PREMIER. Des corps inorganiques, soit solides ou concrets, soit fluides, en qui le phénomène de la vie ne saurait se produire, et des caractères essentiels de ces corps p 31.
CHAPITRE II. Des corps vivans, et de leurs caractères essentiels p 47.
CHAPITRE III. Des caractères essentiels des végétaux p 81.
CHAPITRE IV. Des animaux en général, et de leurs caractères essentiels p 110.
DEUXIEME PARTIE p 129.
TROISIÈME PARTIE. Des moyens employés par la nature pour instituer la vie animale dans un corps, composer ensuite progressivement l’organisation dans différens animaux, et établir en eux divers organes particuliers, qui leur donnent des facultés en rapport avec ces organes p 165.
QUATRIÈME PARTIE. Des facultés observées dans les animaux, et toutes considérées comme des phénomènes uniquement organiques p 213.
CINQUIÈME PARTIE. Des penchans, soit des animaux sensibles, soit de l’homme même, considérés dans leur source, et comme phénomènes de l’organisation p 259.
SIXIÈME PARTIE. De la NATURE, ou de la puissance, en quelque sorte mécanique, qui a donné l’existence aux animaux, et qui les a faits nécessairement ce qu’ils sont p 304.
SEPTIÈME PARTIE. De la distribution générale des animaux, de ses divisions, et des principes sur lesquels ces objets doivent être fondés p 342.
SUPPLÉMENT p 451.

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.