Présentation du projet
Recherche générale
Recherche Etat civil
Recherche Inscription scan
Liste des auditeurs
Les auditeurs aux cours de Jean-Baptiste Lamarck

Présentation du projet

A l'initiative de M. Pietro Corsi, professeur d'Histoire des Sciences (Paris-I Sorbonne, EHESS), et avec l'appui de l'Espace Mendès-France de Poitiers, un projet de recherche collective et internationale a été mis en place afin d'étudier un document unique en son genre : il s'agit du registre dans lequel se sont inscrits, année après année, les élèves ayant assisté au cours de zoologie professé par Jean-Baptiste Lamarck au Muséum national d'Histoire naturelle de 1795 à 1820, puis par son suppléant Pierre-André Latreille de 1821 à 1823.

Les personnages qui composent cet auditoire proviennent d'horizons fort variés : les Parisiens sont minoritaires face aux fils de notables provinciaux, et l'on remarque aussi un impressionnant contingent d'étrangers (près d'un cinquième de l'effectif), venus d'une vingtaine de pays différents. Amateurs éclairés et jeunes étudiants côtoient des personnalités reconnues du monde scientifique. Des hommes politiques, officiers militaires, ingénieurs, hommes de loi, négociants, théologiens, littérateurs, artistes voisinent avec de nombreux médecins, pharmaciens, chimistes, géologues, botanistes, zoologistes... Citons, entre autres, les noms de Villermé, Prévost, Flourens, Deshayes, d'Omalius d'Halloy, Bonelli, Eichwald, Hodgkin, Creuzé-Latouche, Buchez...

L'analyse de ce document s'annonce donc d'un grand intérêt historique, tant pour comprendre l'audience et les modalités d'interprétation et de diffusion des théories du célèbre naturaliste que pour restituer dans leur dimension sociale et culturelle la transmission du savoir scientifique et la circulation des idées dans les premières décennies du dix-neuvième siècle.

Le registre d'inscription aux cours de Lamarck

Le document qui sert de support à cette étude est un cahier d'environ 150 pages, longtemps conservé dans les archives du Muséum National d'Histoire Naturelle. En mauvais état, il a été versé il y a quelques années aux Archives Nationales, où l'on peut en consulter une copie sur microfilm (AJ*/15/144).

Ayant servi de l'an III (printemps 1795) à 1823, ce registre comprend plus de 1200 noms, qui peuvent, semble-t-il, se ramener à un total de 973 auditeurs différents car certains élèves se sont inscrits à plusieurs reprises. Malheureusement, le document comporte aussi plusieurs lacunes, occasionnées par l'avidité de quelque chasseur d'autographes : c'est ainsi que certaines lignes ont été découpées, nous privant vraisemblablement d'une trentaine de noms et peut-être de quelques-unes des personnalités les plus connues (manquent par exemple à l'appel les noms de Balzac ou de Sainte-Beuve, qui ont pourtant laissé des témoignages sur les cours du savant naturaliste).

Sur ces différents auditeurs du Muséum national d'Histoire naturelle, les renseignements fournis par le registre d'inscription sont fort inégaux : certains personnages ont indiqué non seulement leurs nom et prénom(s) mais aussi leur âge et leur localité, département ou pays d'origine, parfois même leur qualité ou leur profession, alors que d'autres se contentaient d'une simple signature.

Ces inscriptions autographes ont toutes été scannérisées et peuvent être directement consultées dans la base de données en ligne sur ce site.

État des recherches.


© 2006 CNRS/CSI/MNHN/EHESS. Auteurs : Raphaël Bange, Pietro Corsi.